- Page 6

  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    Valeurs refuges – épisode 4, l’engagement

     

    Que peut-on faire ?

     

    88c1509b-c933-499b-be1f-7a8281c7eea9.png

    Photo by Kelly Sikkema on Unsplash

     

     

    Le fonds de dotation Merci, engagé dans léducation à Madagascar, dans laccueil des réfugiés et lagro-écologie (une agriculture davenir, à impacts positifs) en France, recense les actions possibles durant cette période de confinement. Pour agir depuis son canapé ou se porter volontaire.

     

    -> Soutenir Les Paniers Solidaires

     

    Des dons pour que Monoprix et Franprix continuent dassurer la préparation et la livraison de ces paniers aux soignants et aux personnes isolées, SDF ou personnes dépendantes de laide sociale et associative.

     

    -> Ecrire une lettre à une personne âgée

     

    Une bande de dix cousins a imaginé « 1 lettre 1 sourire » et propose décrire une lettre à une personne vivant dans un Ehpad aux quatre coins de la France. « Elles sont 600 000 à résider dans ces foyers et sont aujourdhui complètement isolées. »

     

    -> Aider à la distribution alimentaire

     

    Aux Grands Voisins, à la fois centre dhébergement, accueil pour les demandeurs dasile et lieu hybride pour les associations et artisans, situés dans lancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul dans le 14ème arrondissement de Paris, les initiatives continuent de fleurir. On y distribue des plateaux repas avec lassociation Aurore qui a besoin de bras.

     

    -> Garder les enfants des soignants

     

    Le gouvernement également appelle à la mobilisation générale avec le site jeveuxaider.gouv.fr. Un récapitulatif de toutes les propositions pour sengager bénévolement : aide alimentaire durgence, lien avec les personnes âgées, solidarité de proximité pour faire les courses de produits essentiels aux voisins les plus fragiles, mais également garde exceptionnelle denfants avec lAide sociale à lenfance, pour permettre aux soignants de laisser leurs enfants en toute confiance.

     

    -> Se porter volontaire pour travailler dans lagriculture

     

    Après le grand appel de Didier Guillaume, Ministre de lagriculture, à rejoindre « larmée de lombre » de lagriculture française, le site « Des bras pour ton assiette » permet aux volontaires de sorganiser « pour nous permettre de nous nourrir de façon propre, saine ».

     

    -> Donner aux organismes engagés dans la lutte contre le coronavirus

     

    Le fonds de dotation Merci recense ici tous les organismes :

    Le fonds durgence pour le soutien des équipes de lAP-HP

    Les fonds de dotation des hôpitaux en région comme celui de Lyon ou Lille

    La Fondation de France

    LInstitut Pasteur

    La Fondation pour la recherche médicale

    Le Fonds de riposte à la COVID-19 de lOrganisation mondiale de la santé

     

    -> Applaudir

     

    Enfin, un geste simple qui fait beaucoup : applaudir à ses fenêtres à 20h pour la reconnaissance du personnel soignant « qui se bat chaque jour pour sauver des vies ».

     

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    De lair ? De lart ! – épisode 5

     

    Dessine-moi un poème…

     

    2_17-03_Valentina Colonna.JPG

    Une œuvre, d'après un poème de Valentina Colonna - image de l'artiste

     

     

    En cette période si éprouvante, si troublante, si déstabilisante pour nos corps, nos esprits et nos cœurs, l’art et la culture nous réservent des trésors de réconfort. Et les artistes s’engagent dans la lutte contre l’ennemi invisible avec leur arme, leur art.

     

    Marco Nereo Rotelli_MS00109.jpg

    Portrait de l'artiste

     

     

    Le peintre, sculpteur et plasticien Marco Nereo Rotelli est de ceux-là qui, depuis le début du confinement en Italie, a lancé un appel aux poètes contemporains à travers le monde afin qu’ils lui adressent leurs vers, inspirés par l’épreuve que l’Humanité entière traverse. Un mal planétaire et des messages universels qu’il reçoit quotidiennement et « met en œuvres » : un poème, une œuvre par jour, à découvrir en « live » sur son compte Instagram, où il montre son travail en cours. L’ensemble fera l’objet d’une exposition baptisée « Si tu écris un poème pour moi », en référence au vers du poète Edoardo Sanguinetti.

     

    10_22-03_Mark Axelrod.jpg

    Poème de Mark Axelrod

     

     

    « Ce changement temporaire et drastique nous rend tous plus semblables mais aussi plus distants. Semblables dans la crainte, dans le renoncement à nos habitudes, à nos désirs et nos rêves. Avec la distance qu’impose la crainte de la contagion, le sens de l’altérité se révèle plus que jamais ».

     

    16_28-03_Muriel Augry.JPG

    Poème de Muriel Augry

     

     

    « Prisonniers en nos propres demeures, nous nous évadons en paroles et en pensées. Face à cette situation, chacun cherche des mots », raconte Marco Nereo Rotelli, qui s’emploie à transformer les mots des autres en œuvres. « Mon projet ne change rien à la situation, mais il aide l’esprit. Avec lucidité et sans crainte, les mots nous rassemblent ». Des mots pour nos maux, des œuvres pour ne pas rester sans voix, voici la contribution de Marco Nereo Rotelli, des voyages intérieurs pour mieux s’évader.

     

     

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    En toute latitude – épisode 3

     

    Bureaux des légendes

     

    34vnz.jpeg

    Bureau de Léon Blum à Jouy-en-Josas

     

     

    La Fondation du Patrimoine nous fait voyager depuis son compte Instagram dans les espaces de travail et de lecture dillustres propriétaires. Léon Blum, Victor Hugo ou Jean Giono Chacun à sa manière y avait créé un univers intime et propice à la création où ils ont écrit des textes fondamentaux qui nous accompagnent encore aujourdhui.

     

    34v1q.jpeg

     

    Cest dans ce bureau (ci-dessus), situé dans la maison de lécrivain Jean Giono à Manosque que le « voyageur immobile » a écrit la majorité de son œuvre pendant quarante ans.

     

    34v15.jpeg

     

    Au dernier étage de sa maison de Guernesey, dans les iles Anglo-Normandes où il sest exilé presque 15 ans, Victor Hugo rédigea « La Légendes des Siècles » et « Les Misérables ». Un refuge quil avait lui-même conçu pour lécriture, avec une vue à 180 degrés sur la mer.

     

    34vkx.jpeg

     

    Lindustriel et homme politique Victor Vermorel fait construire cette maison au début du XXème siècle « en y mélangeant les styles Art déco et Art Nouveau ». Lui aussi se consacrait à lécriture et la lecture dans cette pièce dédiée. Découvrez ici le reste de sa demeure.

     

    34vnu.jpeg

     

    Enfin, le bureau de Léon Blum, à Jouy-en-Josas, son dernier lieu de travail et de résidence. Grace à la Fondation du Patrimoine, vous pouvez découvrir ici lentièreté de sa maison.

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire