Mes décObsessions - Page 9

  • J’ai visité le Juliana

    Au cœur du triangle dor parisien, suivez-moi dans un hôtel qui a son style bien à lui.

    Entrée.jpg

    Lustre monumental, miroirs extravagants, statues ethniques, objets dart primitif, détails orientaux, mobilier nacré, sol en mosaïque, tapisseries graphiques ou baroques, le Juliana ne ressemble quà lui-même.

     

    Lobby.jpg

     

    Situé rue Cognacq Jay dans le 7ème arrondissement de Paris, entre la Tour Eiffel, le Champ-de-Mars, le musée du Quai Branly et lArc de Triomphe, lhôtel 5 étoiles a développé des services sur-mesure pour se démarquer dans ce quartier saturé détablissement luxueux. Grâce à une application, il est possible depuis son Smartphone de choisir son oreiller, réserver une table dans les restaurants sélectionnés, bénéficier de conseils touristiques ou, même, faire couler votre bain à lavance.

     

    Couloir.jpg

    Chambre Confort.jpg

     

    Dans les 40 chambres, on retrouve les teintes dorées des pièces à vivre et linfluence Art déco qui, de la tapisserie aux appliques lumineuses en passant par les fauteuils chinés, réchauffe latmosphère. Dans les salles de bains, toujours spacieuses et lumineuses – car elles sont toutes dotées dune fenêtre -, un pan de mur est recouvert de mosaïque graphique.

     

    Terrasse.jpg

     

    Enfin, direction le toit du bâtiment pour admirer la Tour Eiffel en sirotant un cocktail !

     

    Le Juliana, 10-12 rue Cognac Jay, 75007, Paris

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Une nouvelle adresse pour Silvera

    Silvera, qui propose le meilleur du design international, a inauguré un nouveau showroom parisien, rue du Faubourg Saint-Honoré.

     

    Silvera Fbg St Honoré HD 01.jpg

     

    Trois étages pour se projeter dans les différentes pièces de la maison et un parcours dambiances sur 1000 m2, tel est le projet de lagence darchitecture Facto.

     

    Silvera Fbg St Honoré HD 02.jpg

     

    Au rez-de-chaussée, une vitrine de 12 mètres de long créée pour contenir les expositions ou focus événementielles divisent lespace en deux : dun côté, le chaiser, de lautre, une estrade de 80 m2 pensée comme un appartement parisien. Au sous-sol, une zone nuit et dressing côtoie la mise en avant des luminaires avec des références telles quArtemide, Flos, Foscarini ou Roll & Hill. Lespace cuisine Poliform Varenna du premier étage est enrichi dune matériauthèque pour les professionnels et de scénographies des grands éditeurs (Cassina, B&B Italia, Fritz Hansen, Hay, Moroso, Muuto, etc.).

     

    Silvera Fbg St Honoré HD 05.jpg

    Silvera Fbg St Honoré HD 06.jpg

    Silvera Fbg St Honoré HD 10.jpg

     

    Les architectes ont lié lensemble grâce à une harmonie de matériaux : du grès cérame fin aux sols et du grès cérame façon travertin aux murs. Un « ton sur ton travaillé pour laisser aux objets la place de sexprimer ».

     

    > Silvera, 264 rue Faubourg Saint-Honoré, Paris 8e

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Marcel cultive son jardin d’Eden

    Cest la première fois que Christofle propose une collection de luminaires et cest autour des arabesques du « Jardin dEden » de Marcel Wanders quelle la compose.

     

    Unknown-2.jpeg

     

    Cest rue Royale, chez Christofle, que jai rencontré le designer Marcel Wanders en janvier pour découvrir la suite de la collection « Jardin dEden », principalement inspirée des candélabres de leur collaboration, débutée en 2010, qui sort ce mois-ci. Des lustres, des lampes à poser, des lampadaires et des photophores la composent : sexprime ici, à travers des pièces néo-classiques, le style baroque de Marcel et lexpertise de la maison Christofle.

     

    Unknown-3.jpeg

     

    Sur les socles en métal nickelé argenté réalisés à la main dans leurs ateliers de haute-orfèvrerie ou en acier gravé : un éclairage tamisé par des abat-jours en cristal, « taillé à la main et soufflé à la bouche, de couleur fumé ou clair ». Une combinaison majestueuse, qui prend tout son sens grâce à deux modèles dexception : au sol, une lampe d1,80 mètre de hauteur, dans les airs, un lustre suspendu. Outre la lampe à poser, inspirée de la forme du flambeau présent dans la première collection « Jardin dEden », cest le bougeoir qui éveille ma curiosité : une version miniature des volutes gravées dans lacier, cadeau délicat pour mettre un pied dans ce jardin dEden.

     

    > "Jardin d'Eden" chez Christofle, disponible en mai 2017

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire