Mes décObsessions - Page 6

  • « Je suis snob ! »

    Les architectes dintérieur Desjeux Delaye signent un hôtel à Paris.

     

    SNOB BD-1.jpg

    Chambre noire et bordeaux

     

    « Je suis snob », comme le chantait Boris Vian, cet hôtel lest aussi. La devanture noire au logo esprit Art déco intrigue dans cette rue du quartier des Halles qui na pas lhabitude daccueillir des hôtels élégants. Cétait dailleurs le parti pris du propriétaire lorsquil a contacté le duo darchitectes Dorothée Delaye et Daphné Desjeux. Jouer sur les contradictions de ladresse autant que sur celles de la parisienne. Car cest à cette dernière quest dédiée le Snob, adjectif que les architectes utilisent avec humour pour la décrire : « Une snobinarde complexe et sympathique, chic et décontractée. » Une vraie parisienne donc !

     

    SNOB BD-11.jpg

    SNOB BD-10.jpg

    Chambre noire et blanche

     

    Le rez-de-chaussée sombre au papier peint végétalisé donne le ton. Des alcôves intimistes font de cette entrée, pourtant petite, un boudoir élégant où un tableau de Blase (que je vous présentais ici) vient jouer les trublions. Sur les 24 chambres que compte lhôtel, Dorothée Delaye et Daphné Desjeux ont créé deux types dambiance. Lune noire et bordeaux, lautre noire et blanche, toutes deux soulignées de laiton et meublées par les créations sur mesure du duo.

     

    papier-peint-flamant-rose.jpg

    Papier peint dans la cage d'escalier

     

    Une atmosphère précieuse qui ne se prend pas au sérieux, cest le crédo de ce jeune duo féminin que nous suivons depuis longtemps.

     

    > Hôtel Snob, 84-86 rue Saint Denis, 75010 Paris

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • J’ai visité l’hôtel Adèle & Jules

    Un micro boutique hôtel au cœur du Paris canaille.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen- 8.jpg

    © Cohen

     

    A quoi bon un nouveau boutique hôtel ? Cest que Adèle & Jules ne ressemble pas aux autres.

     

    Situé dans les faubourgs de la rive droite parisienne, lhôtel joue sur les codes de ce quartier emblématique du 19ème siècle, synonyme de fête et de plaisir. Les chambres sont conçues « comme autant de pied-à-terre pour amis privilégiés », les souvenirs de voyage de la famille de Lattre, les propriétaires, sont parsemés dans le salon feutré, les mélanges de motifs et dépoques dans la salle du petit-déjeuner jouent la carte de la singularité.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen-17.jpg

    © Cohen

     

    Lauteur de cette décoration raffinée : Stéphane Poux qui fait fi des convenances « au profit daffinités plus instinctives, ikats exotiques et coutils traditionnels, armoires aux airs de cabinets chinois et mobilier contemporain ». Un métissage non formaté qui fait de cet hôtel un lieu particulier.

     

    Cohen-ADELE-ET-JULES-39.jpg

    © Cohen

     

    Létablissement du 9e arrondissement, réalisé par le cabinet darchitecture Artefak – Bastie & Behzadi, est séparé physiquement en deux bâtiments sur le même trottoir. Dun côté lhôtel Adèle, de lautre Jules : des hôtels jumeaux à tout point de vu similaire et dont la configuration reste la même.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen-28.jpg

    © Cohen

     

    Ils comptent 60 chambres variant de 15 à 32 m2 dont deux suites. Outre le traditionnel petit déjeuner, Room Service, bagagerie, blanchisserie, « Adèle & Jules » offre une pause thé de 16h à 18h, un espace fitness, une conciergerie et propose des vélos à la disposition de ses clients. Un havre dattentions et de convivialité dans un quartier animé.

     

    > Hôtel Adèle & Jules, 2 et 4 bis Cité Rougemont, 75009 Paris

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Mettez-vous au parfum

    Tout savoir sur le parfum au musée Fragonard.

     

    AN00516445_001_l.jpg

     

    Qui na pas vibré en humant les flacons de parfum de sa grand-mère, écrins de senteur raffinés qui racontaient leur époque. Mais connaissons-nous lhistoire du parfum ?

     

    _MG_8050_Fragonard_S10-HD_Basse Definition_00003631.jpg

    Le musée du Parfum Fragonard

     

    Dans son musée parisien, Fragonard organise des conférences à destination autant des amateurs que des passionnés ou initiés autour de thématiques historiques : « affinez votre nez, déployez vos connaissances culturelles ! »

     

    Le 12 janvier, Michèle Bimbenet-Privat, conservateur général au département des Objets dart du musée du Louvre et spécialiste de lorfèvrerie de la Renaissance, propose un parcours autour des parures et les parfums durant la Renaissance. Miroirs, peignes, cure-oreille, boites à fards ou pomanders en or ou en argent ciselé de la collection du musée seront à découvrir.

     

    _JJL2692.jpg

    Accessoire de parfum du XVIIIème siècle

     

    Le 2 février, cest Annick le Guérer, historienne, philosophe et anthropologue de lodorat, qui tient une conférence sur les origines du parfum dans lEgypte pharaonique jusquà nos jours. Dabord perçu comme le « sang et la sueur des dieux », le parfum a pris une fonction médicale pour désormais être un objet de rêve.

     

    _JJL2752.jpg

    Parfum de la Renaissance

     

    Le 2 mars, Sophie Motsch étudie les vinaigrettes et boîtes à mouches comme les accessoires du parfum et de la beauté du XVIIIème siècle. Cette assistante de conservation au département XVIIe-XVIIIe siècles au musée des Arts Décoratifs à Paris défend « leur usage socio-culturel ».

     

    Le 30 mars, dernière conférence annoncée avec le retour dAnnick le Guérer qui se penche sur le parfum comme remède. Dès lAntiquité, le parfum est utilisé pour soigner, au Moyen-Age, il est le médicament principal. Aujourdhui, « on assiste à un renouveau de la tradition thérapeutique ».

     

    4 occasions de découvrir des senteurs chargées dhistoire.

     

     

    > Réservation sur shop.auparfum.com, 15 € par personne pour une conférence d1h30 au Musée du Parfum Fragonard, 3-5 square de lOpéra Louis Jouvet, Paris 9ème arrondissement.

     

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire