Mes décObsessions - Page 5

  • Les talents de demain

    A chaque édition, le salon Maison & Objet invite un pays à présenter la jeune garde de son design national. Pour cette session de janvier 2019, la Chine dévoilera ses six « Rising Talents ».

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Stack Table ©Frank Chou Design Studio.jpg

    © Franck Chou design studio

     

     

    Après une pré-sélection, ils sont six à présenter leur travail sur le salon Maison & Objet. « Tous se sont engagés à écrire une nouvelle page du design chinois » explique le communiqué. Selon Lydon Neri du cabinet Neri&Hu, membre du jury : « Face à la croissance fulgurante de l’économie chinoise et à son besoin de se forger un langage culturel propre, un grand nombre de designers émergents ont commencé à travailler sur le problème de l’héritage et de l’identité. Et ce, chacun avec sa propre voix. » Certes leader mondial de la chaîne de production et d’approvisionnement industriel, la Chine est riche de savoir-faire. Il est grand temps qu’elle se développe du point de vue créatif.

     

     

     

    Frank Chou

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_The Middle Chair ©Frank Chou Design Studio.jpg

    © Franck Chou design studio

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Portrait of Frank Chou ©Frank Chou Design Studio.jpg

     

     

    Cest un design massif, élégant et minimaliste qui caractérise Frank Chou, diplômé de sciences et ingénierie des matériaux (plus particulièrement en technologie du bois). Sa chaise « Middle » s’inspire de la chaise chinoise traditionnelle en bambou. La tradition n’est jamais loin avec ce designer qui s’inspire aussi des modes de vie orientaux modernes et futurs pour créer.

     

     

     

    Chen Furong

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_T-Series @WUU.jpg

    © Wuu

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Portrait Furong @WUU.JPG

     

     

    Fondateur de la marque de luminaires, meubles et accessoires WUU, il confronte les techniques artisanales à sa vision moderne pour imaginer ses collections, quil souhaite « intemporelles ». Né à Zhengzhou, dans la province de Fujian, Chen Furong a participé au programme Artisanship Revival lancé par un magazine pour mettre en valeur les figures de l’artisanat local de Fuzhou.

     

     

     

    Mario Tsai

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Pig side table for mx object ©Mario Tsai.jpg

    © Mario Tsai

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Portrait-Mario Tsai ©Liu Hang.jpg

    © Liu Hang

     

     

    Ludique et coloré, le design de Mario Tsai détonne dans cette sélection. Ce diplômé de la Beijing Forest University s’évertue à utiliser « moins de matériaux pour un meilleur design ». Axées sur la recherche de matière et la durabilité, les collections du designer sont éminemment modernes.

     

     

     

    Hongjie Yang

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Coffee Table ©PimTop.jpg

    © PimTop

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_HONGJI YANG - ©ANNEMARIJNE BAX 002.jpg

    © AnneMarijne

     

     

    Entre la pièce de galerie et le mobilier, le travail de ce designer installé aux Pays-Bas attirent lattention. « Ses œuvres combinent des lignes nettes avec un fouillis de matière brute, ressemblant à des gravas en pleine chute, un peu comme des reliques venues d’une autre planète. » Hongjie Yang s’engage dans la recherche d’une « nouvelle esthétique, qui transcenderait le clivage entre la puissance de l’homme et la nature ».

     

     

     

    Ximi Li

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_BY3 COLLECTION (2)© Ximi Li Design ©URBANCRAFT.jpg

    © Ximi Li

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_XIMI LI ©Ximi Li Design ©URBANCRAFT.jpg

     

     

    Ximi Li a déjà un long parcours derrière lui. Diplômé de la China Acadamy of Art de Shanghai en design industriel, il étudie ensuite à l’Université Polytechnique de Milan, travaille avec Andrea Branzi et Luca Trazzi puis intègre Neri&Hu. En 2016, il décide de lancer son studio de design indépendant Ximi Li et la marque de mobilier Urbancraft. Lorsqu’il crée un meuble, il se demande toujours : « Est-ce que mes créations peuvent être comprises par les Européens ? Est-ce que les Chinois se sentiront touchés par mes créations ? »

     

     

     

    Chen Xingyu

     

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Pin, Wall Light ©BENTU.jpg

    © Bentu

    MOJ19_RISING_TALENT_AWARDS_CHINA_Portrait Bentu ©Cao Haochang.jpg

    © Cao Haochang

     

     

    Pour ce designer, qui a fondé la marque Bentu en 2011 avec Xu Gang, Peng Zeng et Chen Xingguang, c’est le recyclage des matériaux qui prévaut. Son studio, basé à Guangzhou, est connu pour ses expérimentations. La dernière collection de Bentu, « Terrazzo », recycle les déchets de céramique dans la ville de Foshan, « le plus grand centre mondial de l’industrie de la céramique ». En s’inspirant de la texture originale du terrazzo, Chen Xingyu utilise du béton, des restes d’agrégats de pierre et des déchets de céramique pour fabriquer ses produits.

     

     

     

     

    Tous sont présentés par DesignChain (plateforme professionnelle chinoise de services de conseil en design) et seront jugés par les six membres du jury, chargés de remettre le Rising Talents Award. Liu Xu est président de la China National Interior Decoration Association et ex-architecte en chef du groupe Shanghai Xian Dai Architectural Design. A ses côtés, le sculpteur et artiste Qu Guangci, le designer anglais Tom Dixon, le designer italien Luca Nichetto. Enfin, le duo de l’agence d’architecture et de design basée à Shanghai, Neri&Hu.

     

    > Maison & Objet

    > Une sélection de ces créations sont présentées au grand public aux Galeries Lafayette, du 25 janvier au 19 février, dans l'atrium des Galeries Lafayette Homme

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Vivre à la Ponti, tout un art !

    Le showroom RBC à Paris reçoit lexposition « Vivere alla Ponti » qui présente le travail de larchitecte Gio Ponti – déjà star dune rétrospective au MAD – dans ses propres maisons et lieux de travail, en partenariat avec léditeur Molteni.

     

    DSC_7701.jpg

    Exposition chez RBC

     

     

    En résonnance avec lexposition « Tutto Ponti » au MAD, RBC Paris présente les rééditions du mobilier dessiné par Gio Ponti, édité chez Molteni&C et distribué, en exclusivité dans la capitale, au showroom RBC Paris. Au delà des meubles, une rétrospective organisée par Francesca Molteni et Franco Raggi (en collaboration avec Salvatore Licitra, les Archives Gio Ponti, lAssociation des Architectes de Milan et le Molteni Museum) raconte larchitecte. Comprendre comment cet italien, né en 1891, pensait au quotidien larchitecture pour en expliquer son incroyable modernité.

    Jugé durement en Italie, à son époque, pour son attrait pour le design intérieur, Gio Ponti aimait penser un projet de A à Z, que ce soit un bureau ou un paquebot. Des dessins, des plans et des photos dépoque, exposés chronologiquement, témoignent de son engagement dans ses œuvres architecturales, industrielles et domestiques.

     

    DSC_7709.jpg

     

    Gio Ponti ne cessait détablir des projets globaux : du Palazzo Montecatini à Milan aux célèbres bureaux Pirelli, les lieux sont pensés « pour y vivre, pour le bonheur des enfants, pour le confort des employés, pour lefficacité du travail ». Une harmonie entre architecture, design dintérieur et mobilier, primordiale pour le célèbre architecte. Pour preuve, le documentaire « Amare Gio Ponti 2015 » réalisé par Francesca Molteni, visible au showroom RBC, et premier documentaire sur ce visionnaire « aspirant peintre et promoteur de lItalian design », retrace ce mélange des genres entre arts, artisanat, objets et matériaux dans son travail.

     

    DSC_7751.jpg

    DSC_7717.jpg

     

     

    Depuis 2012, Molteni&C édite la Collection Ponti. Le travail sur le documentaire, comme sur lexposition, a permis aux équipes de découvrir certaines pièces dessinées par le maître et encore « jamais produites en série ». On y retrouve la chaise en aluminium conçue par Ponti en 1935 pour le premier bâtiment Montecatini de Milan ou encore la table basse avec pieds métalliques et plateau en verre transparant, créée en 1954-1955 pour la maison Ponti Via Dezza.

     

    > Expo « Vivere alla Ponti » jusquau 28 février chez RBC Paris, 40 rue Violet, 75015 Paris

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Un tout petit hôtel très parisien

    Un hôtel pour initiés révèle un duo de décoratrices à suivre.

     

    NEWHOTEL_VOLTAIRE-1864_HD.jpg

     

     

    18 mois de travaux pour transformer cet hôtel du 11ème arrondissement de la capitale. Aux mannettes, Caroline et Camille Antoun, les filles du propriétaire, ont pensé un cocon confortable « loin des diktats de lhôtellerie ». 47 chambres et des pièces à vivre rythmées par le « style parisien » : situé entre Bastille, République et Oberkampf, New Hotel Le Voltaire revendique son quartier dans son nom comme dans son style. Les décoratrices se sont inspirées de lhistoire de ces rues, qui abritaient autrefois des industries du bois et de métallurgie, devenues aujourdhui « repaire de créatifs », pour mélanger les époques. Terrazzo au sol et mobilier chiné font face aux tables dappoint en marbre et métal. La cuisine ouverte composée de carrelage blanc a été pensée comme un réfectoire convivial.

     

    NewHotel_LeVoltaire_Chambre_01.jpg

    NEWHOTEL_VOLTAIRE-1665_HD.jpg

    NEWHOTEL_VOLTAIRE-1734_HD.jpg

     

     

    Dans les chambres, les couleurs murales profondes tranchent avec le classicisme scandinave des meubles. On néchappe pas à la petite taille des chambres de lhôtellerie parisienne mais lagencement avec une salle de bains en carrelage noir y est intelligent. Dailleurs, larchitecte, urbaniste et designer Pierre-Louis Gerlier a aidé à régler cette épineuse question en créant des chevets, appliques et bureaux modulables en acier mat et bois. Dans la salle de bains, on retrouve un autre talent parisien en la personne de Marion Duclos Mailaender, architecte, designer et artiste, qui a conçu les miroirs en collaboration avec lartiste Jonathan Bréchignac. Brut, sans cadre, le miroir dévoile, sur la partie haute de lobjet, « les vestiges de gravas et tapisseries murales récupérés sur le chantier de lhôtel ».

     

    NEWHOTEL_VOLTAIRE-1914_HD.jpg

    NEWHOTEL_VOLTAIRE-1965_HD.jpg

     

    Pour donner à voir le Paris quelles aiment, les sœurs Antoun ont même édité un guide. Restaurants, bars, shops, ateliers et galeries dart, « un concentré de leurs meilleurs adresses » du quartier est disponible dans toutes les chambres de lhôtel.

     

    > New Hotel Le Voltaire, 3 rue Pétion, 75011 Paris

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire