Mes décObsessions - Page 5

  • Versailles fait enfin bon accueil

    Après 5 ans de travaux, le pavillon Dufour du château de Versailles a rouvert. En son sein, enfin un accueil ergonomique, un restaurant français et toute la flamboyance du Roi Soleil.

     

    vue_de_la_vieille_aile_depuis_la_cour_royale_.jpg

    Vue de la Vieille Aile depuis la cour royale

     

    Eviter lécueil de la reconstitution historique : cest ce qui a sans doute animé larchitecte Dominique Perrault pour concevoir son projet pour le pavillon Dufour et la Vieille Aile. Enfin deux entrées dignes du château, lune pour les groupes côté pavillon Gabriel, lautre pour les visiteurs individuels côté Dufour.

     

    hall_dentre_.jpg

    Le hall d'entrée du pavillon Dufour

     

    Le pavillon Dufour conçu par Gabriel à partir de 1770 et réalisé par Dufour entre 1814 et 1817 était, dès lorigine, conçu pour les entrées publiques du château. Dominique Perrault devait y rattacher la Vieille Aile, qui y abritait à lorigine les écuries royales. « Il importait de les transcender sans les occulter » selon Frédéric Didier, architecte en chef des monuments historiques. Résultat : une réalisation spectaculaire où lor le dispute à la patine sombre en forme dhommage au rayonnement de Louis XIV.

     

    hall_daccueil.jpg

    hall_daccueil (1).jpg

    hall_daccueil (2).jpg

    La nouvelle galerie d'accueil

     

    Une fois les bureaux de ladministration déménagés, la restructuration a permis de créer une galerie daccueil. Sy déploie comme une vague infinie, un dais de maille métallique tout le long du plafond, douze perches horizontales habillées de pétales dorées éditées par Sammode qui illuminent lespace, des plaques de plombs dorés sur certaines colonnes pour figurer lemplacement dorigine des murs de la Salle du Conseil dépoque.

     

    escalier_de_sortie_cour_des_Princes.jpg

    L'escalier de sortie des visiteurs

     

    Si le projet de Dominique Perrault a remporté le concours lancé pour la rénovation du château de Versailles, cest parce quil oriente la sortie des visiteurs par le sous-sol du château. Il ne crée aucun autre bâtiment, de sorte quil ne modifie nullement la symétrie de la cour royale. Au sous-sol, la boutique du château située dans les anciennes citernes des cuisines royales est éclairée par le puits de lumière que crée la cage descalier vitrée.

     

    ORE_07-09-16-®pmonetta-7505.jpg

    ORE_07-09-16©pmonetta-2210.jpg

    © Pierre Monetta - le restaurant Ore d'Alain Ducasse

    ORE_Lustres®pierremonetta-2103.jpg

    © Pierre Monetta - les lustres édités par Sammode

     

    Les étages ont eux aussi été rénovés dans une même débauche de reflets dorés. On y trouve un petit auditorium ainsi quun restaurant où Alain Ducasse célèbre la cuisine française. Nommé « Ore » en référence à sa signification latine (bouche) qui évoque les plaisirs de bouche cultivés à la cour royale versaillaise, le terme est également un jeu de mot à la couleur principale de la décoration. Le soir, après les visites, le lieu peut être privatisé et accessible en dehors du parcours de visite du château. On murmure que les plats reprennent les recettes du XVIIe siècle dans une mise en scène dantan.

     

    > Château de Versailles

    > Ore

    > Sammode

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Lelièvre, un Instagram bien inspiré

    Le maison Lelièvre se réinvente, et son compte Instagram est plus inspirant que jamais.

     

    Capture d’écran 2017-04-03 à 12.56.57.png

    Capture d'écran des publications du compte Instagram de Lelièvre

     

    Je me suis promenée sur le compte Instagram de léditeur de tissus Lelièvre. Depuis 10 semaines, la maison nourrit son compte (@lelievreparis) avec des planches dinspiration qui mettent en scène ses collections hautement désirables.

     

    Capture d’écran 2017-04-03 à 12.57.36.png

    Capture d'écran des publications du compte Instagram de Lelièvre

     

    Une approche moderne pour la maison qui entame un nouveau siècle dhistoire et sinscrit désormais dans lépoque grâce à limpulsion de son directeur général, Emmanuel Lelièvre. Abonnez-vous durgence pour découvrir les planches et puiser linspiration.

     

    Capture d’écran 2017-04-03 à 12.58.04.png

    Capture d'écran des publications du compte Instagram de Lelièvre

     

    > Compte Instagram de Lelièvre

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Design caméléon chez Dedon

    « Dean », cest le nom des deux fauteuils signé Jean-Marie Massaud pour léditeur Dedon. La série allie « innovation technologique et intemporalité ». Présentation.

     

    DEDON_DEAN_Mood_05.jpg

     

    Depuis 2009, le designer apporte sa quête de légèreté à léditeur de meubles outdoor Dedon. Pour 2017, il a voulu « une collection pouvant se fondre avec harmonie dans tous les types denvironnements. De la maison en argile, en bois, en verre, en passant par le balcon ou la terrasse privée dune résidence en Floride ». Jean-Marie Massaud a donc misé sur lépure en imaginant une chaise sans fixations visibles : une seule ligne pour lier dossier et assise. Le processus de fabrication a nécessité « deux années de développement ».

     

    DEDON_DEAN_Mood_03.jpg

    DEDON_DEAN_Mood_04.jpg

    DEDON_DEAN_Setting_02.jpg

     

    Le designer sest inspiré des voiliers de course de la Coupe de lAmerica. Ici, des accoudoirs en teck, là, un tissu à double épaisseur pour l assise et le dossier, enfin, lélégance sportive de ces bateaux grâce à un châssis en aluminium moulé. « Dean » comprend un fauteuil repas et un fauteuil club, plus bas et lounge. Deux pièces intemporelles et confortables.

     

    > Dedon

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire