Mes décObsessions - Page 2

  • Du lin, du style et des couleurs

    Je me suis arrêtée chez Borgo delle Tovaglie.

     

    ambiente-20.jpg

     

    Imaginez une ancienne usine de caoutchouc de 700 m2 transformée en boutique toute entière dédiée à lart de vivre italien. Car Borgo delle Tovaglie nest pas né en France. Cest à Bologne, en 1996, que cette manufacture de nappes voit le jour dans lancienne Via delle Tovaglie (la rue de la nappe), doù son nom actuel : « Faubourg de la nappe » en italien.

    En 2005, Valentina Muggia, la fille de la fondatrice de la marque et son mari, Guiliano Di Paolo, reprennent les rennes de lentreprise et insufflent leur vision.

     

    ambiente-10.jpg

    ambiente-27.jpg

    ambiente-29.jpg

     

    « Créer une atmosphère, une ambiance italienne comme à la maison, faire vivre une expérience plus globale », dans leurs locaux parisiens ouverts en 2014, Guiliano décrit cette aventure qui a commencé dans leur maison de campagne, doù les camions de livraison partaient sur une petite route. En 2011, ils acquièrent un lieu plus grand à Bologne pour donner à voir « lesprit de la marque ».

    Au-delà des nappes, cest désormais tout un art de vivre qui est disponible : canapé, lit, vaisselle, table, luminaire, linge de lit, linge de maison On compte même des carreaux de céramique, des miroirs, des meubles vintage ou des objets ramenés de leurs voyages. Leur créativité est sans limite. Pour preuve : tout est disponible sur mesure, taille et teinte.

     

    ambiente-6.jpg

    ambiente-44.jpg

    ambiente-46.jpg

     

    Dans cette ancienne usine du haut-Marais à Paris, le couple a souhaité compléter lunivers par un restaurant et une épicerie « alla buona » : « On a toujours aimé recevoir, ça fait partie de notre style de vie. » Grandes tables qui dépassent les soirs dafflux dans la boutique, le chef offre une carte typiquement italienne dans une ambiance « enoteca » (très jolie et variée carte des vins) signée Borgo delle Tovaglie. Banquettes et coussins en lin, tables à carreaux de ciment, abats jour délicats pour les suspensions et collection de planches à découper en bois exposée au mur.

    « Au restaurant, on se sert de nos produits : notre vaisselle, nos serviettes de table, nos meubles, on met en pratique nos objets. » Inversement, le soir, après le dîner, la boutique reste ouverte et permet une expérience de shopping différente en nocturne.

     

    ambiente-39.jpg

     

    > www.borgodelletovaglie.com/

    Pin it! Lien permanent 1 commentaire
  • Un duo thaïlandais, lauréat du concours Tectona

    Batten Concept.jpg

    La collection "Batten"

     

    Souvenez-vous : pour ses 40 ans, Tectona lançait un concours ouvert à tous pour trouver les designers qui signeraient sa prochaine collection de mobilier outdoor. Cest donc « Batten » par THINKK Studio qui a été récompensée. Fondé en 2008 par deux thaïlandais, Decha Archjananun et Ploypan Theerachai, le studio a imaginé une table et des chaises qui jouent « avec lespacement entre les lattes de teck, lélément si significatif du mobilier dextérieur ».

     

    Batten conceptual model 01.jpg

    Batten dessins.jpg

     

    tectona update3.jpg

     

    Un résultat graphique où les lattes de teck dessinent des verticales parfaites. Un minimalisme asiatique, pour Tectona : « Batten peut habiller nimporte quel jardin, classique ou contemporain. » Une élégante collection caméléon.

     

    Portrait_Thinkk_Studio03.jpg

    Decha Archjananun et Ploypan Theerachai du THINKK Studio

     

    >> Collection Batten par THINKK Studio, fauteuil et table en teck, fauteuil de L. 60 x H. 77 x P. 53 cm à 520 €, table de L. 240 x H. 75 x P. 100 cm à 2890 €, Tectona

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • « Je suis snob ! »

    Les architectes dintérieur Desjeux Delaye signent un hôtel à Paris.

     

    SNOB BD-1.jpg

    Chambre noire et bordeaux

     

    « Je suis snob », comme le chantait Boris Vian, cet hôtel lest aussi. La devanture noire au logo esprit Art déco intrigue dans cette rue du quartier des Halles qui na pas lhabitude daccueillir des hôtels élégants. Cétait dailleurs le parti pris du propriétaire lorsquil a contacté le duo darchitectes Dorothée Delaye et Daphné Desjeux. Jouer sur les contradictions de ladresse autant que sur celles de la parisienne. Car cest à cette dernière quest dédiée le Snob, adjectif que les architectes utilisent avec humour pour la décrire : « Une snobinarde complexe et sympathique, chic et décontractée. » Une vraie parisienne donc !

     

    SNOB BD-11.jpg

    SNOB BD-10.jpg

    Chambre noire et blanche

     

    Le rez-de-chaussée sombre au papier peint végétalisé donne le ton. Des alcôves intimistes font de cette entrée, pourtant petite, un boudoir élégant où un tableau de Blase (que je vous présentais ici) vient jouer les trublions. Sur les 24 chambres que compte lhôtel, Dorothée Delaye et Daphné Desjeux ont créé deux types dambiance. Lune noire et bordeaux, lautre noire et blanche, toutes deux soulignées de laiton et meublées par les créations sur mesure du duo.

     

    papier-peint-flamant-rose.jpg

    Papier peint dans la cage d'escalier

     

    Une atmosphère précieuse qui ne se prend pas au sérieux, cest le crédo de ce jeune duo féminin que nous suivons depuis longtemps.

     

    > Hôtel Snob, 84-86 rue Saint Denis, 75010 Paris

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire