Mes décObsessions - Page 2

  • Riad Sattouf pour la liberté de la presse

    Lactuel géant de la bande dessinée française est linvité du nouvel album de Reporters sans frontières.

     

    RSF_Riad_Sattouf_000.jpg

     

    Dessins originaux, croquis, œuvres non publiées, photos de famille, anecdotes et témoignages ponctuent cet ouvrage. On y lit les proches de Riad Sattouf : lécrivaine, prix Goncourt 2016, Leila Slimani raconte les contradictions et les incohérences de nos identités, le témoignage de son éditeur, Guillaume Allary, ou encore la lettre damour de lacteur Vincent Lacoste, quil a révélé dans Les Beaux Gosses. Mais aussi un long entretien, mené par Cathia Engelbach, collaboratrice au Monde, qui décrit un artiste, depuis longtemps attaché au monde de la presse. Collaborateur de Charlie Hebdo entre 2004 et 2012 pour sa rubrique « La Vie secrète des jeunes », il est depuis 2016 chroniqueur de la préadolescence française sur la dernière page de LObs, où il raconte la vie de la jeune Esther. Tous, décrivent un auteur singulier attaché à la liberté : « Même la pire des œuvres devrait, plutôt que censurée, être combattue avec lintelligence. »

     

    RSF_Riad_Sattouf_006.jpg

     

    « Son œuvre frappe précisément car elle est sans tabou, mais aussi sans jugement » explique RSF. Avec 2 millions dexemplaires vendus, sa célèbre autobiographie « LArabe du futur », publiée par Allary Editions, a fait le tour du monde. Ces jours-ci le cinquième tome vient dailleurs de paraître. Il y raconte ses jeunes années denfant blond dans la Lybie de Kadhafi et la Syrie dHafez Al-Assad, élevé par une mère française et un père syrien. Dans lalbum événement de RSF, il décrit les planches de bande dessinée qui ont jalonné son parcours : « Parler du monde, cest parler de sa diversité, de sa complexité, de sa lumière mais aussi de sa noirceur. »

    Une formidable idée de cadeau, dont le petit prix cache sa si grande valeur.

     

    > Album RSF pour la liberté de la presse, 9,90 €

     

     

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Fonds de dotation Merci : une vente pour les 10 ans

    Le Fonds de dotation Merci termine cette année anniversaire de ses 10 ans par une vente aux enchères dœuvres contemporaines, offertes par 30 artistes internationaux.

     

    Annette Messager, Le vagin ailé mercredi .jpg

    Annette Messager, "Le vagin ailé mercredi"

     

     

    Lacte III de la mobilisation débute dans quelques jours. De Carlos Cruz-Diez à Annette Messager, en passant par Laure Prouvost, Pascale Marthine Tayou et des artistes de la jeune garde comme Jean-Marie Appriou, Edgar Sarin ou Oliver Beer, tous ont contribué à cette vente exceptionnelle. Les œuvres seront vendues en ligne sur le site de Sothebys du 13 au 18 novembre. Après le « Mois Solidaire » en décembre 2019 où les clients de restaurants et magasins partenaires pouvaient donner 1 € sur leur ticket de caisse pour faire un don au Fonds de dotation Merci, après le concert solidaire de Mathieu Chedid au Trianon en mars 2020 où tous les bénéficies sont revenus au fonds, voici le monde de lart à lœuvre.

     

    Carlos Cruz-Diez, Color Aditivo Elorsa .jpg

    Carlos Cruz-Diez, "Color Aditivo Elorsa"

     

    Olivier Beer - Heaven.png

    Olivier Beer, "Heaven"

     

     

    Créé en 2009 par Bernard et Marie-France Cohen lorsquil lance le concept-store parisien Merci, boulevard Beaumarchais, le Fonds de dotation éponyme leur permet de sinvestir dans léducation et la scolarisation à Madagascar, quatrième pays le plus pauvre du monde. En 10 ans, le Fonds a élargi ses actions aux domaines de lenvironnement en co-créant la première grande ferme en agro-écologie en Ile-de-France, « la Ferme de lenvol », et dans celui de linsertion des refugiées, à travers « Horizon ». Un projet qui a pour ambition de redonner vie à un village français avec des refugiés qui, grâce à leurs savoir-faire, participeront à la reconstruction de leurs futures habitations et créeront une activité économique. Autant de projets solidaires qui pourront se déployer grâce à cette vente aux enchères bénéficiera.

     

    > Site de la vente en ligne

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • Ruinart à La Grenouillère : champagne, champagne, champagne

     

    Cultivez limpertinence dans lart comme en cuisine, cest le geste fort de Ruinart en 2020, qui après la carte blanche à David Shrigley, lance un nouveau projet avec le chef Alexandre Gauthier à la Grenouillère.

     

    DAVIDSHRIGLEY_FFA_RUINART_2020_Fabien_Voileau_1.jpg

    L'artiste et le chef © Fabien Voileau

     

     

    « Mettre en résonnance la gastronomie, lart et les cuvées de la plus ancienne maison de champagne », voici le projet de Ruinart qui transpose sa carte blanche artistique annuelle en une expression gastronomique. Avec lexpérience « Food for Art », cest le chef Alexandre Gauthier « lenfant terrible » de la cuisine française, aux deux macarons Michelin pour son établissement La Grenouillère sur la Côte dOpale, qui prend la suite de lautoproclamé « outsider de lart contemporain » David Shrigley. Avec pour mission de traduire son art insolent dans une proposition gastronomique.

     

    DAVID SHRIGLEY_FFA_RUINART_2020_Frederic Guelaff.jpg

    © Frederic Guelaff

    DAVIDSHRIGLEY_FFA_RUINART_2020_Fabien_Voileau_8.jpg

    © Fabien Voileau

    DAVIDSHRIGLEY_FFA_RUINART_2020_Fabien_Voileau_3.jpg

    © Fabien Voileau

     

     

    Un menu dexception, une partition « polysensorielle délivrée en onze services », a été conçu avec le chef de cave de la Maison Ruinart Frédéric Panaïotis. En résonnance au travail de David Shrigley, quand lartiste sculpte des visages dans les parois friables des crayères ? Le chef propose une Saint-Jacques truffée en coquille, référence aux fossiles de coquillages. En goûtant un Ruinart Rosé servi en magnum, Alexandre Gauthier a des envies damertume et a décidé dintroduire de la chicorée dans le menu. Un menu à déguster un ou deux soirs par mois, dès que la situation le permettra, dans lantre singulier du chef, comme un rappel naturel à lélégance de la maison de champagne.

     

    > Menu UNCONVENTIONAL/SINGULIER imaginé par Alexandre Gauthier, 352 € par personne, accords mets et champagnes Ruinart compris, à La Grenouillère.

    Prochaine date le 14 décembre.

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire