- Page 4

  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    De l’air ? De l’art ! - épisode 13

     

    Continuons à nous cultiver avec le Musée des Arts Décoratifs

     

    Hôtel_de_la_Païva-DSC08711-1.jpg

    Photo libre de droit

     

     

    Le musée dévoile l’histoire d’un somptueux hôtel particulier situé sur les Champs-Elysées à Paris, conçu par l’architecte Pierre Manguin pour la marquise de Païva, célèbre courtisane née Thérèse Lachmann à Moscou en 1819, qui défraye la chronique par « son ascension fulgurante dans la société parisienne ». Une histoire épique racontée avec une multitude de documentations sur le site du MAD. En prime, de nombreuses photos d’époque prises par l’architecte lui-même et une visite de chaque pièce commentée. Évasion garantie.

     

    > Découvrez l’hôtel particulier

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    Valeurs refuges - épisode 12 : l'altruisme

     

    Le cœur à l’œuvres

     

    Atelier Vime Pedestal & Vase - The Invisible Collection - Charity Sale Lot (2).jpg

    Atelier Vime

     

     

    The Invisible Collection, le site de vente en ligne de pièces d’architectes d’intérieur, puise dans ses collections pour organiser sa vente caritative au profit de la Fondation de France, du National Emergencies et de Feeding America. 30 pièces, offertes par leurs créateurs, sont proposées en ce moment et 100% des recettes sont destinés à ces trois associations.

     

    Atelier Fevrier Wool & Silk Rug - The Invisible Collection - Charity Sale Lot (3).JPG

    Atelier Février

    Charles Zana Ceramic Lamp -  The Invisble Collection - Charity Sale Lot.jpg

    Charles Zana

    Jeff Zimmerman Vase - The Invisible Collection - Charity Sale Lot (2).jpg

    Jeff Zimmerman

     

     

     

    Parmi les pièces données par les participants, un tapis par Atelier Février, des presse-papiers en bronze de Carl Aubock offert par Charlotte Biltgen, un dessin de Reda Amadou, une lampe en céramique offerte par Charles Zana, des créations en rotin d’Atelier Vime ou un plateau en céramique d’India Madhavi… Autant d’objets dont les prix vont de 85 € pour un livre dédicacé par François Halard à 7 636 € pour un vase de l’artiste Jeff Zimmerman. Comment les acquérir ? Un système d’enchères est possible par mail, WhatsApp et Instagram ou par achat direct, en un clic, ce qui mettra fin à l’enchère. Le résultat des enchères sera annoncé le lundi 4 mai à 19h, heure française. Quand collection rime avec don.

     

    > la vente sur le site

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    Valeurs refuges - épisode 11 : la protection

     

    Quand la mode s’engage

     

    21425063.jpg

    Les lots ont tous une touche de bleu

     

     

     

    A partir d’aujourd’hui, à midi, et jusqu’au 4 mai à 23h59, ne manquez pas la vente en ligne caritative « la mode s’engage » initiée par l’Institut Français de la Mode et la Fédération de la Haute Couture et de la Mode au profit de tous les personnels soignants. Jeunes créateurs de mode et stylistes confirmés reconnus de maisons de luxes s’unissent et proposent des pièces collector toutes bleues, symbole « de leur unité dans cet engagement » en référence au code couleur de l’association. Tous les bénéfices seront remis à l’organisation à but non lucratif #ProtegeTonSoignant et seront utilisés pour acheter et acheminer du matériel médical aux soignants.

     

    Xuan-lms.jpg

    Longchamp-Sac  Le Pliage.jpg

    PTS-lamode-principal-post-FR.jpg

     

     

    Des sacs signés Dior Homme, Byredo, Paco Rabanne, Longchamp, Coperni, Chanel ou Céline, un pyjama Schiaparelli, une blouse Patou, un blouson Alice Balas, une paire de chaussures Amrose, un bijou Marie-Hélène de Taillac, une tenue complète Kenzo, un tee-shirt Gauthier Borsarello, un vêtement en maille Xuan Paris ou Alexandra Golovanoff, une robe Dior ou Koché… Ils sont plus de 80 à avoir répondu à l’appel pour offrir une pièce unique de leur collection, dont chacune à un prix de départ unique fixé à 100 euros. 

     

    Plus de 20 millions d’euros de demandes de matériel médical et non médical sont en attente. Le collectif #ProtegeTonSoignant a déjà dépensé 2 582 682 €. Chaque jour, sur Instagram, ils rendent compte de leurs achats quotidiens. Ainsi, le 29 avril, #ProtegeTonSoignant a acheté 15 000 masques FFP2, 2 échographes, 4500 visières, 150 000 sur-chaussures. La vente « la mode s’engage » apporte sa participation à cet élan collectif.

     

    > Pour participer à la vente qui débute dans quelques heures, inscrivez-vous ici.

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire