• L'esprit libre

    C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

     

     

     

    De lair ? De lart ! – épisode 14

     

    Jardin impressionniste à la maison

     

    Unknown-2.jpeg

    Claude Monet, Les Promeneurs, Étude pour Le Déjeuner sur l’herbe (détail), 1865© Washington, National Gallery of Art

     

     

    Au printemps les jardins explosent dune vitalité salvatrice dont nous avons cruellement besoin en ce moment. On rêve de se promener dans cette nature généreuse et bienfaitrice qui a inspiré les peintres impressionnistes. Mais face aux difficultés dacheminement des œuvres dart sur le territoire européen et les contraintes daccrochage liées au confinement, le Musée des impressionnismes de Giverny a été contraint dannuler lexposition « Plein air. De Corot à Monet » qui devait ouvrir début avril.

     

    Quà cela ne tienne, lexposition est en ligne et présente de nombreuses œuvres accompagnées dexplications pédagogiques. Les notices daudio guides sont mises en ligne gratuitement sur le site du musée.

     

    Quant à lexposition « LAtelier de la nature, 1860-1910. Invitation à la Collection Terra » prévue en juillet 2020, elle est décalée en septembre.

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire