L'esprit libre

C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

 

 

 

De l’air ? De l’art ! - épisode 10

 

Être à l'écoute

 

fm0T5Kz5svG8HN53P7anljjrdLFuZUgvlWiNlrh3_400x400.jpeg

 

 

Durant cette période de confinement, Dior dévoile une série de podcasts « Dior talks » dédiés au relation entre art et féminisme. Déjà six épisodes sont disponibles : on peut y écouter la directrice artistique de la maison, Maria Grazia Chiuri, raconter comment l’art au féminin l’inspire dans sa création, la curatrice et critique Paola Ugolini et les artistes féministes Judy Chicago, Tracey Emin, Tomaso Binga et Penny Slinger narrer leurs engagements dans l’art et leurs collaborations avec la maison Dior.

 

Ce podcast est présenté par la commissaire et historienne de l'art Katy Hessel qui les interroge chacune sur leurs rapports à l’art, leurs dialogues avec Maria Grazia Chiuri, leurs collaborations dans l’univers de la mode et ce que le mot féminisme signifie pour elles. 

 

Depuis son arrivée en 2016, Maria Grazia Chiuri a positionné l'art féministe au centre de ses inspirations pour donner une voix à des femmes artistes ou écrivains activistes. Elle invite chaque saison une personnalité à collaborer sur la scénographie, sur un vêtement ou sur une réflexion générale qui guide la collection entière.

 

Pour la première fois, on peut les entendre parler de ces collaborations. « Une traversée sonore palpitante pour vous évader, rêver et vous ressourcer. » 

 

> Ecouter les podcasts

 

 

Pin it! Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.