L'esprit libre

C’est une évidence, la contrainte challenge la créativité. Et le confinement stimule l’imaginaire. En cette étrange période, où nous tentons de trouver un sens à nos existences entre parenthèses et d’occuper ces jours de patience infinie, de multiples initiatives nous donnent des motifs de nous réjouir. Culture à gogo, de l’évasion sans sortir de la maison, des gestes solidaires et réconfortants, des trésors d’inventivité que j’ai la joie de partager avec vous.

 

 

 

De lair ? De lart ! – épisode 5

 

Dessine-moi un poème…

 

2_17-03_Valentina Colonna.JPG

Une œuvre, d'après un poème de Valentina Colonna - image de l'artiste

 

 

En cette période si éprouvante, si troublante, si déstabilisante pour nos corps, nos esprits et nos cœurs, l’art et la culture nous réservent des trésors de réconfort. Et les artistes s’engagent dans la lutte contre l’ennemi invisible avec leur arme, leur art.

 

Marco Nereo Rotelli_MS00109.jpg

Portrait de l'artiste

 

 

Le peintre, sculpteur et plasticien Marco Nereo Rotelli est de ceux-là qui, depuis le début du confinement en Italie, a lancé un appel aux poètes contemporains à travers le monde afin qu’ils lui adressent leurs vers, inspirés par l’épreuve que l’Humanité entière traverse. Un mal planétaire et des messages universels qu’il reçoit quotidiennement et « met en œuvres » : un poème, une œuvre par jour, à découvrir en « live » sur son compte Instagram, où il montre son travail en cours. L’ensemble fera l’objet d’une exposition baptisée « Si tu écris un poème pour moi », en référence au vers du poète Edoardo Sanguinetti.

 

10_22-03_Mark Axelrod.jpg

Poème de Mark Axelrod

 

 

« Ce changement temporaire et drastique nous rend tous plus semblables mais aussi plus distants. Semblables dans la crainte, dans le renoncement à nos habitudes, à nos désirs et nos rêves. Avec la distance qu’impose la crainte de la contagion, le sens de l’altérité se révèle plus que jamais ».

 

16_28-03_Muriel Augry.JPG

Poème de Muriel Augry

 

 

« Prisonniers en nos propres demeures, nous nous évadons en paroles et en pensées. Face à cette situation, chacun cherche des mots », raconte Marco Nereo Rotelli, qui s’emploie à transformer les mots des autres en œuvres. « Mon projet ne change rien à la situation, mais il aide l’esprit. Avec lucidité et sans crainte, les mots nous rassemblent ». Des mots pour nos maux, des œuvres pour ne pas rester sans voix, voici la contribution de Marco Nereo Rotelli, des voyages intérieurs pour mieux s’évader.

 

 

Pin it! Lien permanent 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.