• Un duo thaïlandais, lauréat du concours Tectona

    Batten Concept.jpg

    La collection "Batten"

     

    Souvenez-vous : pour ses 40 ans, Tectona lançait un concours ouvert à tous pour trouver les designers qui signeraient sa prochaine collection de mobilier outdoor. Cest donc « Batten » par THINKK Studio qui a été récompensée. Fondé en 2008 par deux thaïlandais, Decha Archjananun et Ploypan Theerachai, le studio a imaginé une table et des chaises qui jouent « avec lespacement entre les lattes de teck, lélément si significatif du mobilier dextérieur ».

     

    Batten conceptual model 01.jpg

    Batten dessins.jpg

     

    tectona update3.jpg

     

    Un résultat graphique où les lattes de teck dessinent des verticales parfaites. Un minimalisme asiatique, pour Tectona : « Batten peut habiller nimporte quel jardin, classique ou contemporain. » Une élégante collection caméléon.

     

    Portrait_Thinkk_Studio03.jpg

    Decha Archjananun et Ploypan Theerachai du THINKK Studio

     

    >> Collection Batten par THINKK Studio, fauteuil et table en teck, fauteuil de L. 60 x H. 77 x P. 53 cm à 520 €, table de L. 240 x H. 75 x P. 100 cm à 2890 €, Tectona

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • « Je suis snob ! »

    Les architectes dintérieur Desjeux Delaye signent un hôtel à Paris.

     

    SNOB BD-1.jpg

    Chambre noire et bordeaux

     

    « Je suis snob », comme le chantait Boris Vian, cet hôtel lest aussi. La devanture noire au logo esprit Art déco intrigue dans cette rue du quartier des Halles qui na pas lhabitude daccueillir des hôtels élégants. Cétait dailleurs le parti pris du propriétaire lorsquil a contacté le duo darchitectes Dorothée Delaye et Daphné Desjeux. Jouer sur les contradictions de ladresse autant que sur celles de la parisienne. Car cest à cette dernière quest dédiée le Snob, adjectif que les architectes utilisent avec humour pour la décrire : « Une snobinarde complexe et sympathique, chic et décontractée. » Une vraie parisienne donc !

     

    SNOB BD-11.jpg

    SNOB BD-10.jpg

    Chambre noire et blanche

     

    Le rez-de-chaussée sombre au papier peint végétalisé donne le ton. Des alcôves intimistes font de cette entrée, pourtant petite, un boudoir élégant où un tableau de Blase (que je vous présentais ici) vient jouer les trublions. Sur les 24 chambres que compte lhôtel, Dorothée Delaye et Daphné Desjeux ont créé deux types dambiance. Lune noire et bordeaux, lautre noire et blanche, toutes deux soulignées de laiton et meublées par les créations sur mesure du duo.

     

    papier-peint-flamant-rose.jpg

    Papier peint dans la cage d'escalier

     

    Une atmosphère précieuse qui ne se prend pas au sérieux, cest le crédo de ce jeune duo féminin que nous suivons depuis longtemps.

     

    > Hôtel Snob, 84-86 rue Saint Denis, 75010 Paris

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire
  • J’ai visité l’hôtel Adèle & Jules

    Un micro boutique hôtel au cœur du Paris canaille.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen- 8.jpg

    © Cohen

     

    A quoi bon un nouveau boutique hôtel ? Cest que Adèle & Jules ne ressemble pas aux autres.

     

    Situé dans les faubourgs de la rive droite parisienne, lhôtel joue sur les codes de ce quartier emblématique du 19ème siècle, synonyme de fête et de plaisir. Les chambres sont conçues « comme autant de pied-à-terre pour amis privilégiés », les souvenirs de voyage de la famille de Lattre, les propriétaires, sont parsemés dans le salon feutré, les mélanges de motifs et dépoques dans la salle du petit-déjeuner jouent la carte de la singularité.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen-17.jpg

    © Cohen

     

    Lauteur de cette décoration raffinée : Stéphane Poux qui fait fi des convenances « au profit daffinités plus instinctives, ikats exotiques et coutils traditionnels, armoires aux airs de cabinets chinois et mobilier contemporain ». Un métissage non formaté qui fait de cet hôtel un lieu particulier.

     

    Cohen-ADELE-ET-JULES-39.jpg

    © Cohen

     

    Létablissement du 9e arrondissement, réalisé par le cabinet darchitecture Artefak – Bastie & Behzadi, est séparé physiquement en deux bâtiments sur le même trottoir. Dun côté lhôtel Adèle, de lautre Jules : des hôtels jumeaux à tout point de vu similaire et dont la configuration reste la même.

     

    HOTEL ADELE&JULES_copyright Cohen-28.jpg

    © Cohen

     

    Ils comptent 60 chambres variant de 15 à 32 m2 dont deux suites. Outre le traditionnel petit déjeuner, Room Service, bagagerie, blanchisserie, « Adèle & Jules » offre une pause thé de 16h à 18h, un espace fitness, une conciergerie et propose des vélos à la disposition de ses clients. Un havre dattentions et de convivialité dans un quartier animé.

     

    > Hôtel Adèle & Jules, 2 et 4 bis Cité Rougemont, 75009 Paris

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin it! Lien permanent 0 commentaire